Le développement du tourisme durable

18/12/2019

Le tourisme est le principal secteur socio-économique au monde. C’est pourquoi il est primordial qu’il s’adapte au monde dans lequel il évolue ! Ces derniers mois, l’avenir de notre planète est au cœur de toutes les discussions, pourquoi ne pas s’orienter vers un tourisme plus responsable ?

On parle dans ce cas de tourisme durable. Selon l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), c’est “un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil”.

Petit retour en arrière pour mieux comprendre son histoire : en 1995, les principes du tourisme durable ont été défini par le Comité 21 (Comité français pour l'environnement et le développement durable). Des principes actualisés en 2004 par le Comité de développement durable du tourisme de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).  

Ainsi, les professionnels du tourisme intéressés ont divers principes à respecter :

1. Mettre en valeur le tourisme en préservant la biodiversité et sauvegarder les ressources naturelles.

2. Respecter l'authenticité socioculturelle des communautés d'accueil, autrement dit accepter leurs valeurs traditionnelles, leurs us et coutumes.

3. Assurer une activité économique viable sur le long terme et prévoir des avantages également pour les communautés d’accueils (bénéfices et des services sociaux).

 

Quelques exemples d’alternatives pour les voyageurs :

-         

Le slow travel : accepter d’en voir moins, autrement dit accepter de prendre son temps et de ne pas tout voir afin de profiter davantage de ses déplacements.

-         

Des déplacements éco-responsable : privilégier les transports locaux plutôt que des vols internes par exemple.

-         

Immersion culturelle : voyager par immersion en respectant les traditions et coutumes locales notamment en dormant chez l’habitant. Des ateliers immersifs permettant également de mieux comprendre les cultures : cours de cuisine japonaise à Tokyo, Cours de tango en Colombie…

 

En se tournant vers le tourisme durable, les professionnels du tourisme pourront proposer à leurs clients des parcours privilégiant le respect de la biodiversité, une meilleure immersion locale. Un moyen de partager les valeurs des voyageurs sensibles au tourisme durable et de se démarquer pour un meilleur futur.